Un monde de couteaux   

Bienvenue Images Boite a outils Ouvrages Avis de recherche Annonces Liens Plan du site     

Les couteaux régionaux (suite)

 

Les navigations possibles :

• Si vous recherchez une région (ou un département), utilisez  :

• Si vous connaissez déjà le nom du couteau, utilisez  :

Alphabetique

• Si vous ne connaissez que la forme du couteau, utilisez :

Dernière mise à jour de cette page le : dimanche 24 mars 2013

 

Plan du Site

 

 

 

 

 

 

Le PIETAIN

Piétain Saint Joanis Arbost Piétain Véritable Farge

Piétain Saint Joanis Arbost

Piétain Saint Joanis Aîné

Caractéristiques générales

Couteau de berger muni de deux lames courbes : la petite, était destinée à inciser le sabot des moutons atteints de la maladie du "pietain"; la grande lame servait surtout à manger.
(On peut écrire "PIETAIN" ou "PIETIN")

Manche en corne et rivets à grosses rosettes affleurantes.
Un couteau quasiment identique mais avec une grande lame droite est le "
Berger "
 

Localisation

 Diffusé dans les régions où l'on élevait les moutons, et principalement dans la région Champenoise, mais fabriqué quasi exclusivement à Thiers.

Principales marques

Saint Joanis - Arbost

Therias

Pradel

Saint Joanis Aîné

 

 

Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

Le PRADEL

 

 

Caractéristiques générales

Beaucoup plus que son allure générale, assez classique, c'est sa conception et son mode de fabrication qui le différencie des autres couteaux de l'époque : mentonnet surdimensionné qui permet le fameux claquement de fermeture sans aucun risque pour le tranchant de la lame, talon carré et positionnement de la mitre permettant un ajustement après montage et non avant, outillage de fabrication des plaquettes permettant d'obtenir des éléments d'épaisseur toujours égales Tous les couteaux du même modèle étaient rigoureusement identiques, montés plus rapidement et ajustés parfaitement.

La marque Pradel est certainement la marque qui a été le plus copiée, au point que ce nom est devenu un nom générique. La marque Pradel à l'ancre de mer date de 1862 et la production du couteau débuta en 1867.

- Les marques "ancre de mer", "H avec une croix", "chandelier d'église" et "fusil" ont été déposées en 1873.
- La marque "Robinet de tonneau" a été déposée en 1874
- En 1887 Etienne Pradel ajoute de la mention "Véritable Pradel" pour essayer de contrer la concurrence déloyale pratiquée par des concurrents malhonnêtes.

 

Dans les publicités de l'époque, on voit souvent "Spécialité de couteaux Pradels" ou "Couteaux Pradel, Fins et Ordinaires"
(Au fait, le nom "Pradel" étant tombé dans le domaine public, il définit un type de couteau et non plus expressément un nom et/ou une marque; ce n'est donc plus un nom propre mais un nom commun)


- Si vous désirez en savoir beaucoup plus sur les couteaux Pradel, il faut lire "Histoire d'un Couteau 1850-1960, Véritable Pradel."
- Gérard Pacella, auteur bien connu pour ses nombreux ouvrages sur la Coutellerie, a publié un article très bien documenté sur les couteaux Pradel dans la revue "Escalibur" n°40 de mars, avril, mai 2006

 

Le "Pradel" est un solide couteau à une lame qui s'inspire très fortement  d'un couteau de Sheffield du XIXème siècle : forte lame à talon carré et mentonnet fortement dimensionné, manche plat s'évasant légèrement vers l'arrière pour assurer une meilleure prise en main, mitre en fer à une dépression (contre deux sur le modèle anglais).
Ce couteau lourd donne une réelle impression de solidité (ce qui lui a valu d'être tant copié; lorsqu'on disait d'un couteau "c'est un Pradel" le client comprenait tout de suite que c'était un objet de bonne qualité !)

Localisation

 Diffusé à l'origine en Bretagne et en Normandie pour les marins et les paysans, la marque Thiernoise diffusa ensuite dans toute la France

Principales marques de copies 

Marque "Fedide-Pradel"
(procès de 1889)

A.Pradel-Delorme
(procès de 1896)
 

Pradel "Au crochet de Portefaix"
 

Pradel-Plume" Vendée

Pradel-Plume" Vendée

Pradel-Frères" Normandie

"Pradel-Frères"
au bidon de soldat
 Normandie

Marie Pradel, marque le Bénitier

 

Marie Pradel, marque
"Le Bénitier"

"P" transformé en ancre

 

"P" transformé en ancre
RODIER

 

Ets Louis RODDIER
 

CHABAUD Charles

Chut !

PRADEL DOURIS

PRADEL extra

Ets SEYCHAL BESSON

                                   Voir une liste plus complète Les marques PRADEL
 

 

 

 

 

Le QUEUE de POISSON

Queue de Poisson

Poisson sans marque, manche synthétique

 

 

Caractéristiques générales

Petit couteau dont la forme  fut déposée le17 octobre 1894 par Genès Lacroix. Lame en général à pointe centrée, mais pouvant également être à pointe rabattue (pointe stylet ou anglaise)
Compte tenu de sa petite taille, ce couteau a toujours eu beaucoup de succès auprès des femmes.
C'était souvent le premier couteau qui était offert aux garçons.
Le manche est en corne ou en matière synthétique, soit imitant l'ivoire, soit de couleurs vives, avec un  très léger renflement au centre et l'extrémité qui se termine en "queue de poisson"

Localisation

Bretagne, Vendée, Anjou, mais fabriqués principalement à Thiers

Principale marque (Thiernoise)

Véritable LACROIX
 

 

Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le ROND

 

Marque : Parapluie à l'épreuve

 Marque : 536 Médaille Dumas Copéré

manche rond, mitre fer, rivets sans rosettes
manche rond, mitre et rosettes laiton
Rond

 

Caractéristiques générales

Le "Rond" et le "Langres" sont quasiment identiques :  manche de section ronde, mitre avant fer, lame à pointe rabattue (dite anglaise). Les rivets sont souvent renforcés par des rosettes en fer ou en laiton.
Du fait de sa petite taille, ce couteau est très apprécié des femmes.

Localisation
         Indre, Cher, Creuse, Vienne, mais fait surtout à Thiers

Principales marques  (Thiernoises)                     

St Joanis Arbost
( THIERS )

Retru-Gros
( THIERS )

 

Tixier - Chaput
( THIERS )

Thérias

Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

Le ROUENNAIS  ou "Queue de vache"

Le Rouennais

Marque : épée St Joanis Arbost

Caractéristiques générales

Destiné aux paysans et éleveurs Normands et Picards, ce gros couteau à manche plat pleine corne (sans mitres), a des plaquettes de couleurs différentes (noire d'un côté, grise de l'autre) décorées de rosettes,  possède une lame à pointe centrée, à mentonnet carré et à faux contre tranchant, et une flamme sur le même axe. La lame  n'a pas d'onglet traditionnel, mais avec une  rainure qui court sur toute la partie rectiligne du dos.
L'extrémité du ressort comporte une platine passe lacet.
Certains modèles peuvent comporter, en plus, une scie, un poinçon percé, faisant office d'aiguille, un crochet évicéroir et un cure sabot.
Fabriqué entre 1890 et 1960

Localisation
          Normandie, mais fabriqués pour la plus part à Thiers

Principales marques  (Thiernoises)                     

St Joanis Arbost
( THIERS )

Retru-Gros
( THIERS )

 

Tixier - Chaput
( THIERS )

Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le RUMILLY

Rumilly 3 pièces

Modèle 2 pièces  

 

Historique

 

La corporation des Couteliers de Rumilly, groupés dans le quartier de Mole, remonte au XVIIIème siècle.
Sept de ces artisans exerçaient encore avant la première guerre mondiale : Jacques Bonnourre, Antoine et Joseph Bouvier, Pierre Clerc, J.Chapuisat, J.Gavard, Cl. Rosset.
Ce sont les frères Bouvier qui fabriquaient le fameux couteau scie avec cure-pipe, avec lame et scie à cran d'arrêt, sur le même axe.
Le Rumilly fut fabriqué de 1850 à 1970

Caractéristiques générales

La caractéristique principale du Rumilly est son système de déblocage des lames : pour fermer une des lames il faut ouvrir l'autre à moitié, ce qui remonte le ressort qui possède une mouche.
Le manche,de forme arquée, est souvent en bois de cerf, avec une grande mitre avant et une mitre arrière en bec de corbin

Localisation
            Haute Savoie, mais fabriqués pour la plus part à Thiers

Principales marques

 

Bertry

Guionin Aîné

Adrien DELOTZ
( THIERS )

BROSSARD-DACHÉ
(
THIERS )

                          

Haut de page

 

 

 

 

 

 

Le TIRÉ-DROIT

le Tire Droit

 

 

Caractéristiques générales

Très proche du GOUTTÈRE , du LANGRES  et du TONNEAU, le Tiré-Droit possède des mitres filetées, moins longues que celles du Tonneau, des cotes en corne foncée, et une forte lame à pointe rabattue. On le trouve souvent pourvu d'un tire bouchon et d'une petite lame plus, occasionnellement, d'un poinçon ,.

Localisation
Cher et le Morvan, mais fabriqués pour la plus part à Thiers

Principales marques (Thiernoises)

 

Thérias (THIERS)

Guionin Aîné

Adrien Delotz (THIERS)

Couronne 2240

Massoptier (THIERS)

 

Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Couteaux de THIERS

 

Historique

 

La ville de Thiers qui avait déjà une coutellerie connue au XIII ème siècle, devint capitale du couteau XV ème siècle.
Au XIX ème siècle, les ateliers Thiernois expédiaient dans toute la France et à travers le monde 7 à 8.000 couteaux par semaine! Cependant, la production de Thiers bien que très importante, n'est pas typique, car les couteliers Thiernois ont toujours copié les productions locales déjà existantes en les réalisant industriellement, moins cher, et, souvent avec une qualité inférieure à celle des originaux
Mais il faut leur reconnaître un génie commercial qui a fait, entre autres, que les "Navajas" made in Thiers et signées Valero Jun, aient été adoptées par les Espagnols qui en ont fait à l'heure actuelle un des fleurons de la production Ibérique ! (dans la seconde moitié du XIXème siècle, 70% des navajas sont Thiernoises)
Ils ont repris à leur compte des couteaux régionaux, pour les réexporter dans leurs régions d'origine (c'est le cas du Laguiole), ou même commercialisé dans d'autres régions des couteaux totalement inventés qui devinrent, par la suite le symbole de la région (cas de l'Yssingeaux ou de l'Issoire) - un des meilleurs exemple est la fameuse "vendetta Corsa" qui n'a jamais eu de Corse que le nom !
L'industrie Thiernoise "ratisse large" et produit également les couteaux commémoratifs ou historiques, les couteaux fantaisie et les couteaux de métiers (jardiniers, marin, électricien, sommelier ou charretier)

Grands artistes Thiernois (M.O.F)

Robert Beillonnet, Nicolas Crocombette, Roger Dubost, Pascal Graveline, Christian De Nardi, Virgilio Muñoz, Angel Navarro, Jean-Baptiste Simonnet, Jean-Pierre Sucheras, Henri Viallon


Principales marques

(En général les marques Thiernoises incluent un numéro)
Pour plus de détails, voir
"Les Marques de THIERS"

 

 

Haut de page

 

 

 

 

 

 

 

Le TONNEAU


TONNEAU

Tonneau 4 pièces   Tonneau 1 lame Tonneau 4 pièces

 

 

 

Marque : A la Hache (Louis Copéré - Thiers)   Marque : Parapluie à l'épreuve (Thérias - Thiers)

Caractéristiques générales

Manche ventru, en forme de tonneau se terminant par 2 mitres quasiment symétriques, ornées de 3 ou 4 stries caractéristiques. On le rencontre avec des cotes en bois de cerf, os, ivoire  ou corne de bonne qualité, claire d'un coté et noire de l'autre
Ce couteau, très souvent en version multi lames, a souvent en plus de sa forte lame pied de mouton, plus large en pointe qu'au talon, une petite lame serpette, une scie et un  poinçon ( je n'en ai jamais vu avec un tire bouchon )
Se rencontre également avec une seule lame.
Malgré son nom, il n'a jamais de tire bouchon !
Fabriqué de 1900 à nos jours

Localisation

        Originaire  de l'Ain et de la Saône, ce couteau a été surtout réalisé par Thiers

Principales marques (Thiernoises)

Louis Copéré

Fontenille

2240

Massoptier

Thérias

Brossard-Daché

TIXIER, Médaille d'Argent
( SAUZÈDE, marque "au Sabot")

 

Guionin-Tournaire

 

Haut de page

 

Le VIOLON



 

Manche en buis pyrogravé - Lame à pointe centrée

 

Manche en os cerfé - Lame à pointe centrée

 

poinçon CHAPERON Nontron

 

poinçon 41 GONON

Manche en corne blonde - Lame stylet

poinçon COUZON (Roue ailée)


Caractéristiques générales

Elégant petit couteau à une lame, utilisé principalement par les femmes et les ecclésiastiques. Le manche est en os lisse, os cerfé, corne, buis ou, éventuellement en matière synthétique. Sa forme légèrement renflée vers le milieu rappelle la forme du violon, d'où son nom. La mitre de tête est filetée. Lame à onglet à pointe centrée (quelques fois à pointe rabattue, dite pointe stylet)
Fabriqué de 1860 à nos jours

Localisation

        Originaire  de l'Ouest de la France, ce couteau a été surtout réalisé par Thiers

Principales marques (Thiernoises)

Gonon

Fontenille

Thérias

Brossard-Daché

TIXIER, Médaille d'Argent
( SAUZÈDE, marque "au Sabot")

 

Haut de page

 

 

 

 

 

Le Yatagan Basque

   

Yatagan Basque marqué PRADERE BERGERAC

 

 

Yatagan Basque

Caractéristiques

Le "Yatagan Basque" est avant tout un outil de travail : ses cotes en solide corne sont pourvues de grosses rosettes bombées (en général 10), dont la fonction est d'empêcher de glisser ce couteau des mains des ouvriers agricoles qui récoltent les feuilles de tabac dans la région de Bergerac. Le manche est soit "plein manche" soit équipé d'une solide mitre ronde
La lame yatagan est munie d'un fort mentonnet au talon pour éviter d'émousser la lame.

Localisation

        Originaire des Pyrénées Atlantiques, il est surtout employé dans la région de Bergerac, et fabriqué principalement à Thiers.
        Ce couteau est toujours fabriqué (Parapluie à l'épreuve et autres marques Thiernoises..)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L' YSSINGEAUX


 

Marque Barneiras, modèle décoré

Marque 74 Saint Joanis Mondière

Marque Barneiras, modèle ancien

Mitre plate, plaquettes décorées - début 20° siècle

Modèle 2 Pièce - début 20° siècle

Petit modèle pour femme - 19°siècle

Caractéristiques

L'Yssingeaux était également appelé Laguiole vers 1890
Manche en bec de corbin, plaquettes en corne, en os ou l'ivoire
Ressort sans mouche (caractéristique qui le différencie de l'
ISSOIRE)
Lame bourbonnaise, généralement à cran forcé

Il est souvent équipé d'un poinçon et quelques fois d'une petite lame.
Le ressort se termine souvent par une platine trouée pour le passage du lacet.
 

Localisation

           Ce couteau, originaire d'Yssingeaux (Haute-Loire) a surtout été  fabriqué à Thiers

 

Principales marques  (Thiernoises)    

Louis COPÉRÉ

FONTENILLE

FONTENILLE PATAUD

BARNERIAS

BROSSARD-DACHÉ
108 GIRODIAS
France-Exportations

Couronne 2240

MASSOPTIER

 

 


 

Haut de page