Un monde de couteaux   

Bienvenue Images Boite a outils Ouvrages Avis de recherche Annonces Liens Plan du site     

 
Retourner aux autres pages de photos :
 
  1 - les couteaux Fixes
 
2 - les couteaux Pliants
 
3 - les Navajas d'Albacete
 
4 - Les Navajas de Malaga
 
5 - les Navajas de Séville
 
6 - les Navajas de Tolède
 
7 - les autres Navajas
   8 - les couteaux Utilitaires
  
9 - les Serpettes
10 - les couteaux de Marins
11 - les couteaux à fruits
12 - les couteaux Corses
13 - les couteaux de Châtellerault
14 - les couteaux Italiens
15 - les vrais et les faux Pradel
 16 - les Escapades
17 - les Inclassables
18 - Avis de Recherche
19 - les Créations
20 - les Néo-Catalans de C. Bidaut
21 - les fonds d'écran

"16 - Les Escapades"

 

 

 Derniers couteaux ajoutés à cette page le mercredi 28 septembre 2011

 

Cette page est dédiée à mon ami Jean-Pierre Bavouzet qui nous a quitté en septembre 2011. En plus d'être un grand collectionneur, Jean-Pierre était un amoureux des vieux papiers. 
Son goût pour la farce l'avait  poussé à réaliser ces charmants montages dont la publication, à l'époque, m'avait paru indispensable. Aujourd'hui, ces clins d'oeil malicieux permettront à tous ses amis de le retrouver un instant ! Salut l'Ami !

Napoléon

Canif figuratif à l'effigie de Napoléon
 
Époque : première moitié du XIX ème
Provenance : France (Paris ?)
Canif dit "d'écrivain" à 8 lames qui étaient utilisées pour tailler les plumes d'oie servant à écrire; ces lames n'ont aucun poinçon qui puissent permettre de mieux localiser ce couteau.
Plaquettes en nacre gravées représentant Napoléon de face, mais avec des tenues différentes.
Longueur fermé 8cm

Bonne pêche !

Canif figuratif en forme de poisson

Époque : première moitié du XX ème
Provenance : France (Thiers)

Manche en os décoré

Navaja Française

Petite Navaja - type classique
 
Époque :  fin XIXème
Provenance : France (Thiers)
Manche avec plaquettes en os décorés et corne traitée façon écaille de tortue
La lame de type espagnol est poinçonnée BEAUVOIR sous la "pincette à pipe". Mitres avant, intermédiaires et queue de crotale en plomb coulé dans une feuille de laiton emboutie. Écusson en maillechort.
Longueur 22cm ouvert et 12,9cm fermé

Couteau syrien

Canif figuratif en forme d'oiseau
 
Époque : première moitié du XIX ème
Provenance : Syrie
Canif à 2 lames. Manche en corne blonde avec inserts de corail et pastilles de résine colorées. Les ailes, en laiton formé, sont également articulées sur un axe.

 

Limonadier en ivoire

Couteau figuratif en forme de sirène
 
Époque : première moitié du XX ème
Provenance : France
Couteau dit "Sommelier" en os
3 pièces : tire bouchon, décapsuleur et coupe muselet

Le Forgeron de Laguiole

Laguiole
 
Époque : début XXème
Provenance : France (Thiers)
Mouche forgée, manche os
 

Couteau de chasse

Grand couteau de chasse

 

Époque : début XXème
Provenance : France (Thiers)
Manche en corne noire en forme de tête de chien de chasse
Ressort à palme, lame yatagan marquée "Acier forgé" sur le talon.
Longueur 22cm ouvert et 12,9cm fermé

Couteau Musical

Couteau musical
 
Époque : début XXème
Provenance : France (Thiers)
Pratique pour se "fendre la gueule", ce couteau harmonica : il suffit de ne pas se tromper de coté et de refermer les lames avant le concert !

La Corderie

Couteau cordé
 
Époque : XIXème
Provenance : France (Châtellerault)
Manche ivoire à godrons torsadés figurant un cordage
 

Tauraux

Couteau de Paysan

 

Époque : début XXème
Provenance : France (Thiers)
Manche en corne ramagée
En plus de la grande lame, un crochet à éviscérer le gibier, une flamme et un poinçon
Longueur 21cm ouvert et 11,5cm fermé

 

Pradel 84

Pradel 84
 
Époque : début XXème
Provenance : France (Thiers)
Pradel 84 "customisé" par son propriétaire durant la guerre de 14/18
Longueur ouvert 16,4cm et 9 cm fermé

 

Le Sabot

Le dîner de Papy
 
Époque : XIXème
Provenance : France (Thiers)
Couteau monolame
Cotes en corne, mitres à facettes
Lame poinçonnée LE SABOT FONTENILLE
Longueur ouvert 15,5cms et 9cms fermé
 

Vive la marine

Couteaux de marine américains

 

Époque : début 1940/1950
Provenance :Angleterre (Sheffield)
Manche en inox.
A Gauche, un BARLOW, marque réputée aux USA, qui faisait exécuter ses couteaux en Angleterre, est équipé d'un démanilleur en plus de la grande lame et de l'épissoir. Ce couteau à usage civil n'était pas destiné à l'US Navy comme le couteau de droite, sans marquage apparent mais certainement fait, lui aussi, à Sheffield.
.

Combat de femmes

Drame de la jalousie ...
 
Époque : fin XIXème
Provenance : France
Dans le style des couteaux de Châtellerault, couteau de femme à cran d'arrêt (pompe dorsale) fabriqué à Thiers.
Plaquettes du manche en nacre gravée.

Couteau de chasse

Très grand Couteau de chasse
 
Époque : la date 1793 gravée sur la lame fait plus penser à la commémoration de la date la mort de Louis XVI  ou à celle de la Constitution de l'An I qu'à la  la date de fabrication de ce couteau (qui devrait se situer vers la fin du  XIXème)
Provenance : France (Langres ?)
Manche en bois de cerf, forte lame très décorée.

Mon Général

Le Général décore un barman de l'Armée de l'Air

 

Époque :  1940/1945
Provenance :France (Thiers)
Limonadier 3 pièces
Manche imitation nacre avec blason à l'effigie du Général De Gaulle .
 

ça s'arrose !

On sabre le Champagne !
 
Époque : début XXème
Provenance : France (Thiers ?)
Canifs publicitaires "Coupe muselet"
(En haut, à droite, le canif coupe muselet fait également pyrogène)
 

Châtellerault

 
Couteau de poche à cran d'arrêt
 
Époque : fin du XIXème siècle
Provenance : France (Châtellerault)
Plaquettes en nacre et mitres maillechort
Longueur 15,8 cm ouvert et 9,2 fermé.
                                                                                                            
Pour ne pas être en reste, Alain Bureau Michel Garcia et Laurent Rocquevieille, trois autres amis, se sont essayé, avec succès, à ce petit jeu de présentation :

Tour de France

Le Tour de Force
 
A l’image de la mine désemparée de ce cycliste malheureux, les coureurs du Tour de France ont bien mérité leur surnom de "Forçats du Tour". Ces 3 couteaux de type Coursolle leur rendent hommage.
Le 6-pièces ouvert porte sur sa lame le poinçon d’une cravate, signe utilisé dans les années 30 par la maison Sigaud-Pirony (anciennement Sigaud-Barnérias).
De l’autre côté, un marathonien.
Le même couteau a été fabriqué dans les années 40 par la maison PRULHIERE, avec un marquage de Béquille couchée; signe souvent confondu avec le Crochet de Volet, en raison d'une insculpation incomplète (poinçon long difficile à frapper)
Le 6-pièces fermé, à gauche, est une production de la maison Cotte - Affaire des années 30 également. Sa lame porte son poinçon fétiche : Le Fer à Souder. De l’autre côté, 2 joueurs de rugby se font face.
Le troisième couteau, couché, ne porte pas de marque qui soit demeurée identifiable. Marquage "Tour de France" en haut de manche. Descente de col de 2 coureurs, suivis par une automobile . . . de l’époque. Au dos, pas moins de 4 joueurs de rugby, et l’inscription "France Angleterre". Rappel sans doute de ce tournoi devenu "des 5 nations" en 1910, avec la première participation de la France. Elle n’y fera d’ailleurs pas des débuts fracassants, exclue de 1932 à 1939 pour "jeu violent" . . . et la guerre retardera encore sa réintégration.
(par Alain Bureau)

Compter ou jouer

Compter ou jouer, il faut choisir !
 
 

Il est bien difficile de ne pas se laisser aller au jeu, avec ce petit canif orange, qui propose de disposer 4 billes très instables dans les trous qui apparaissent en transparence. Ou encore se mesurer au jeu de « 4-21 » et ses 3 jetons que renferme ce canif vert, marqué Pradel. Ou tout simplement aller tailler quelque branche qui deviendra moulin, grâce à ce canif « d’écolier », à bout rond certes, mais que l’on affûtait incessamment sur les pierres du chemin . . .

Heureusement, pour les tables de multiplication, les couteliers de SOLINGEN avaient bien fait les choses, en les gravant toutes sur ce canif métallique : tables du 1 au 3 à droite. Et, à gauche, non seulement celles de 8 à 10 ; mais aussi celles de 10, de 11, et de 12 !

 
 

 

 

 

 

 
 
 

 

(par Alain Bureau)

 

King Georges V

KINGS and QUEENS
 
 
Cet étonnant petit couteau est le remède infaillible aux pannes de mémoire de nos voisins anglais, s’agissant de leurs souverains successifs.
Sous la gravure-titre "DATES - KINGS and QUEENS of ENGLAND - Accession", est déroulé l’essentiel de la succession des monarques, depuis "WM.I -1066", c'est à dire Guillaume le Conquérant, jusqu’à "GEO.V -1910", c'est à dire Georges V.

Ce roi "social" qui créa, 2 ans seulement après son accession, un salaire minimum pour les mineurs (1912) et instaura en 1918 le vote au Suffrage Universel, avec droit de vote des femmes . . . soit 27 ans avant la France !
Avant son accession, il était un marin "bourlingueur" qui ramenait de ses voyages des produits nouveaux, des tatouages sur le corps, et même un perroquet qui acheva sa vie dans les palais royaux .

C’était aussi un philatéliste de haut niveau, président jusqu’en 1910 la Royal Philatelic. En 1913, La Guyanne Britannique lui rendit hommage en faisant figurer son profil sur un timbre (celui qui est présent sur la photo)
Il disparut en 1936.
 
 
(par Alain Bureau)

 

Avions

Prom’ nons nous, en avion . . .

 

 


C’est ce que doit penser cet enfant, saisi "au vol" par Doisneau.
Les 2 couteaux de droite ont été produits par la maison thiernoise Brossard-Daché : le modèle monolame en aluminium date des années 30-40 ; le 6-pièces laiton des années 50-60. Les deux portent sur la lame le dessin d’une Cuillère, accompagné du texte « Cuillère- Véritable Brossard ». Le côté droit représente un aviateur en tenue coloniale : short, bottes, chemisette, foulard et casque colonial » : hommage rendu aux découvreurs de terres nouvelles, sur le continent africain. L’autre face représente un avion, déjà plus lourd et aérodynamique que les biplans des débuts de l’aviation.
Le plus petit des 3, à gauche, raconte la belle histoire de Charles Linbergh, dont le buste et le nom figurent sur le côté droit. La plaquette gauche célèbre l'exploit de ce jeune aviateur américain de 25 ans qui a rallié Paris, au départ de New-York, parcourant 5800 km en guère plus de 33 heures, et d’une seule traite ! 2000 litres d’essence, 4 sandwiches, 2 barres de chocolat, et . . . pas de parachute ! Outre la reproduction de son avion, le désormais célèbre "Spirit of St Louis", des détails très précis sont présents sur le couteau : au rivet gauche : "20 Mai 1927 – 12h52 – New York" et au rivet droit "21 Mai 1927 – 22h10 – Paris " . . . Tout est dit !
 

 

 

 

(par Alain Bureau)

Allons z'enfants

ALLONS Z’ENFANTS !

La "Grande Guerre" a certainement été plus grise et triste que cette mosaïque exaltant les vertus de nos « poilus ». le thème des guerres sera une source constante d’inspiration pour les marquages et les gravures des couteliers français de la première partie du XXème siècle.
Le petit COURSOLLE présente un Poilu traditionnel, et ouvre une lame marquée au poinçon de la "Clé à Molette" du coutelier : COURSOLLE-FEDIT des années 20 aux années 50, FEDIT-GIRARD avant, et COUPERIER-COURSOLLE aujourd’hui. Sur l’autre face, une femme alsacienne à grande coiffe . "Vous n’aurez pas l’ Alsace et la Lorraine" : le souvenir de la guerre de 1870 est encore bien vivace, grâce à cette chanson de Villemer (1871) mise en musique par Ben Tayoux (1873)
Au dessus, couteau sans marquage (en cuivre, et non laiton), qui représente l’ennemi, "le Prussien". Au dos une autre tenue du même soldat.
Au milieu, c’est CLEMENCEAU qui est représenté, surmontant un blason « Honneur aux vainqueurs de la Grande Guerre ». De l’autre côté, un Poilu avec barbe fournie, pipe au bec, médaille militaire au torse, et képi ; au dessus d’un rameau d’olivier et de l’inscription1914-1918 (marquage de lame : PRADEL)
Enfin, tout à gauche, une production de la maison SIGAUD-PIRONY (anciennement Sigaud-Barnérias), qui marque sa lame de la formule "France & RUSSIE 1893" ; avec des plaquettes représentant un canon, des fusils et des sabres en gerbe, un faisceau de licteur, et un profil de militaire. Le couteau célèbre l’alliance de ces 2 pays, signée le 27 Décembre 1893, s’engageant à faire front commun contre l’Allemagne en cas de besoin. Cet accord inattendu entre la Troisième République et le Tsar Alexandre III sera suivi de relations diplomatiques très actives, et de visites réciproques, jusqu’au premier conflit mondial. Le pont parisien Alexandre III date de cette période, et porte simultanément les armes de Paris et de St Pétersbourg.
(par Alain Bureau)
   

Bandoleros españoles
 
Grande navaja Malagueña
Époque : deuxième moitié du XIX ème
Provenance : Malaga
Manche corne blonde avec incrustation de filets torsadés et liens en laiton. Virole et pointe en laiton gravés.
Ressort droit à large lentille  ouvragée.
Lame en feuille de sauge à motifs décoratifs ajourés.
Longueur totale : 55cm et de 29cm fermée
 
(par Michel Garcia)
       

L'apafhe

Le couteau d'apache
 
Époque : première moitié du XIX ème
Provenance : France (Châtellerault)
Mitre acier, plaquettes en bois de cerf
Longueur ouvert 22cm (cette longueur communément choisie par les voyous  d'ou l'expression "22 v'la les flics" lorsque les apaches les sortaient pour ce battre avec la police)
 Aristide Bruant, au début du XXème siècle, avait fait une chanson sur les apaches et leurs couteaux avec les différentes appellations d'argot de celui çi.
Quand les flicards veul'nt nous ceinturer d'rifle
Nous fabriquer, nous conduire à la tour
Marron su'l'tas, ces jours-là ya d'la r'biffe
On leur-z-y met son 22 dans l'tambour
Refrain
Ohé ! Les apaches
A nous les eustaches
Les lingues à viroles
Les longes d’assassin
Pour le bidon des roussins
Et pour le ventre des cass’roles
 
(par Laurent Rocquevieille)

Le Diderot

Canif dit d'écrivain
 

 

 


Époque : deuxième moitié du XIX ème
Provenance : France (Châtellerault)
 
Couteau 3 pièces : en plus de la lame principale, une petite lame pour tailler les plumes et un petit débouchoir pour débarrasser la partie creuse (calamus) de la plume  de la structure poreuse qui retiendrait l'encre comme une éponge.
 
Plaquettes en écaille de tortue, mitres en acier.
Longueur ouvert 25 cm.
 
 

 

 


(par Laurent Rocquevieille)

Couteau de fumeur

Couteau de fumeur
 

Époque : deuxième moitié du XIX ème
Provenance : France (Châtellerault)
 
Couteau 2 pièces pour fumeur de pipe.
(la particularité de ce couteau est une pièce en acier au bout du manche, pour bourrer la pipe et un grattoir en métal pour les allumettes, encastré dans le logement de la lame.)
Le tire bouchon est encastré dans le manche.
Le système de blocage de lame est à mouche
Les mitres sont en maillechort, les plaquettes en bois de cerf.
Longueur fermé 17cm. La lame de 14cm, ne va pas au bout du manche pour laisser la place au grattoir.
 

 
(par Laurent Rocquevieille)

 

 

Pour ceux qui ne les auraient pas déjà découvert dans certaines pages du site, voici quelques "couteaux à 5 pattes"qui valent leur pesant de cacahuètes!

Couteau "Anti-migraine" !

Couteau "Anti-Migraine"

Époque :premier quart du XXème
Provenance : France (Thiers)
Dans le plus pur style des objets primés au "Concours Lépine", ce couteau en buis tourné a un bouchon d'extrémité qui cache une cavité où l'on mettait du camphre, idéal pour les migraines !
La lame, poinçonnée Dubost Aîné derrière un dragon, se bloque au moyen d'une virole tournante en maillechort sur laquelle est gravé "Couteau Anti-Migraine" et la mention "Déposé"
Longueur 18,9cm ouvert et 11,8 fermé
 
 
(Collection JFL)

Couteau lampe

Couteau lampe (Couteau de Cambrioleur)

Provenance : France
Époque : fin XIXème
Longueur ouvert 17,5, fermé 10 cm
Marquage "COUTEAU LAMPE - DÉPOSE"
Corps en métal embouti
Ce très curieux couteau est muni d'un un tube laiton contenant un petit étui métallique avec une mèche et un peu d'huile ou de pétrole; cet étui se place à l'envers, mèche abritée. Quand on veut s'en servir, on le sort, on l'allume, et il se loge dans le trou qui apparaît dans le manche, en ouvrant la lame au tiers, ce qui assure la stabilité et permet de "travailler" à cette lumière. En raison de la molette de vitrier placée en bout de manche, ce couteau est dénommé "couteau de cambrioleur"
 
(Collection A. BUREAU)

Evêque

Curette à oreille et cure dents

 

 

Petit nécessaire de nettoyage en ivoire (curette pour les oreilles et cure dents) qui, une fois les divers ustensiles dépliés, prend la forme d'un d'évêque.
Les axes et le cloutage en forme de croix sont en argent. Cet objet est vraisemblablement d'origine anglaise.
Longueur déplié 8,5cm
 

 

 

(Collection JFL)
 

Multilames !!

Gros couteau "Multi lames"

Époque XXème
Provenance : France (Thiers ?)
Dans le genre d'objet dont il est quasiment impossible de se servir, ce multi lames doit arriver en bonne place avec ses 10 lames sur le même axe et 4,3cm de large pour 10,5cm de long ! De plus, ses 530 grammes devraient vous dissuader d'aller vous promener avec ce monstre dans votre poche!
(Collection JFL)

MiniMulti

Petit couteau "Multi lames"

Époque XXème
Provenance : France
Sur platines laiton, plaquettes nacre et mitre avant maillechort
Deux lames
à talon carré sur le même axe, avec onglets bien marqués; pas de marquage. Le ressort de la grande lame dépasse pour former une platine passe lacet.
Longueur ouvert 4,71cm et 2,81 cm fermé.
(Collection JFL)

Couperas que les épines !

Couteau bijou
 
Corps en or,  lame acier
Plaquettes en ivoire décorées par les inscriptions à l'encre de Chine : "Couperas" sur une face et "Que les épines" de l'autre
Longueur ouvert 3,6cm et  1,9cm fermé
 
(Collection J-Pierre Bavouzet )

 

 

Je suis certain que vous êtes nombreux à posséder des couteaux rigolos. Faites nous profiter de ces merveilles issues de l'imagination débordante de couteliers méconnus